Les périodes de fêtes sont généralement synonymes de plaisir culinaire. On fait moins attention à la dépense et on achète des produits plus nobles, voire plus luxueux. Mais quel vin servir avec ces plats raffinés ? Revue de détail avec Planet.fr.

Publicité

Pendant les fêtes de fin d'année, on en profite souvent pour déguster des plats que l'on a peu l'occasion de manger le reste de l'année. On se fait plaisir. Quel dommage alors de tout gâcher en ne servant pas le vin adequat... Chaque plat s'accordera à merveilles avec votre vin si vous le choisissez bien.

 

Les huîtres : Pour les huîtres, cela dépend de plusieurs choses, de l'espèce et de la manière dont vous les servirez. Si vous choisissez des Fines de claires, préférez un vin blanc élégant, tel que le Muscadet-sur-lie, le Bourgogne aligoté, le Sylvaner ou le Pinot. Pour les Belon, on choisira un vin plus fin, tel que le Grüner Veltiner.

 

Si vous présentez vos huîtres natures, misez sur un Gros Plant sur lie, un Chardonnay ou un Chablis. Si vous y ajoutez un peu de citron, partez plutôt alors sur un Touraine-Sauvignon. Et pour les huîtres cuisinées, préférez un bon Champagne, un Pouilly-fumé, un Vouvray ou un Montlouis.

 

Le foie gras : En général, on sert avec le foie gras un vin blanc fruité et sucré, comme le Sauternes. Mais les moelleux de type Bergerac, Côtes de Gascogne, Jurançon, Gaillac, Pinot gris et Gewurztraminer sont également parfaits. On peut également le servir avec un vin blanc sec, mais pas trop acide.

 

Plus rarement, on propose du vin rouge avec le foie gras. Dans ce cas, misez sur un Saint-Emilion ou un Pommerol de plusieurs années. Bien évidemment, ce produit raffiné s'accompagnera aussi à merveille d'un Champagne, d'un crémant de Bourgogne ou d'un crémant de Limoux.

 

La truffe : Les grands cuisiners s'accordent à dire que le meilleurs vins pour accompagner la truffe est le vin blanc, mais un grand vin blanc, tel que les Chateauneuf-du-Pape blancs. Pour un peu moins cher, misez sur un Côte du Rhône blanc ou un Côte de Ventou blanc d'au moins 3 ans.

 

Vous pouvez également servir du vin rouge mais attention, une règle est à respecter : le vin rouge s'accordera bien avec la truffe si celle -ci n'est pas le composant principal du plat. Dans le cas inverse, préférez toujours un vin blanc.

 

Les Saint-Jacques et les pétoncles : Fruits de mer oblige, les Saint-Jacques et pétoncles s'accompagnent de vin blanc, en particulier aromatique, comme un Hermitage, de la Vallée du Rhône. Cependant, si elles sont servies crues, il faudra préférer un vin plus puissant, comme un blanc d'Anjou, ou un Riesling Grand Cru d'Alsace.

 

Comme pour le foie gras, vos plat de Saint-Jacques et pétoncles peuvent aussi très bien se marier avec du Champagne ou du crémant de Loire.

 

Le caviar : La tradition voudrait que l'on serve le caviar avec de la vodka. Mais si cet alcool fort vous repousse un peu, vous pouvez très bien le remplacer avec du vin. Il faudra cependant connaître la nature de votre caviar pour bien choisir votre vin.

 

Ainsi, avec le Béluga, il est conseillé de servir du Muscadet, assez minéral. Un Chablis accompagnera très bien le caviar d'esturgeon, et un Riesling d'Alsace sera parfait avec le caviar d'osciètre. Vous pouvez aussi, tout simplement, servir votre caviar avec du Champagne.

 

Le saumon fumé : Avec le saumon fumé, au goût gras et un peu amer, il est conseillé de servir un vin blanc bien frais, tel qu'un Sauvignon de la Loire, ou, plus étonnant, un Sauvignon de Nouvelle-Zélande.

 

Le homard et la langouste : Le homard et la langouste appellent en accompagnement un vin blanc. Classiquement, on les sert avec du Chardonnay. Mais on peut également tenter un Puligny Montrachet avec le homard.

 

Cependant, pour un crustacé grillé, mieux vaudra préférer un Puilly-Fumé, un Condrieu ou un Crozes-Hermitage. Pour un homard ou une langouste rôtis, choisissez plutôt un Riesling. Et si vous le servez avec une bisque, misez sur un vin rouge, comme le Pinot noir d'Alsace. SI vous mettez des épices ou des herbes dans votre préparation, revenez au blanc avec un Chateauneuf-du-Pape, ou au rouge avec un Côtes-du-Roussillon.

 

La bûche :  le choix du vin est assez strict. Ainsi, la plupart des vins rouges, rosés, blancs secs et Champagnes bruts sont à bannir. Ensuite, cela dépend de la bûche elle-même. Pour une bûche au chocolat, choisissez un Banyuls ou un Maury. Pour une bûche aux fruits rouges, plutôt un Rivesaltes. Et pour une bûche qui mêlerait les deux, un Muscat de Beaumes de Venise, ou un Muscat du Cap Corse.

 

Mais pour ne prendre aucun risque, ou si vous ne savez pas à quoi sera la bûche, vous miserez dans le mille à coup sûr avec une Champagne demi-sec, un Vouvray demi-sec ou un Montlouis demi-sec.

Ailleurs sur le web

Publiez votre commentaire

Publicité