Publicité

Depuis que les logiciels sont devenus les meilleurs amis de l'efficacité en entreprise, seraient-ils aussi devenus les meilleurs ennemis de l'intelligence ? Telle est la thèse d'un journaliste, Franck Frommer, qui a particulièrement enquêté sur les ravages du célèbre PowerPoint, un des logiciels phares de l'écurie Microsoft qui permet d'organiser des présentations visuelles avec beaucoup de facilité.

Une histoire de sémantique

Sémantiquement, un logiciel qui commence par" Power", annonce très directement la couleur. Il s'agit de pouvoir et non pas de savoir. Quant au "Point", cela rappelle le "un point c'est tout" comminatoire des ordres élémentaires. Et, en effet que constate-t-on devant l'envahissement du monde PowerPoint ? O horreur, nous découvrons, que ce fléau qui consiste à présenter en une série de petits écrans un ensemble d'images accompagnées de phrases chocs apporte en réalité le niveau zéro de l'explication : à gauche la photo , à droite trois mots en couleur au cas. On se dit "C'est sympathqiue cela rappelle la petite maternelle". Mais c'est surtout une redoutable manière d'endormir son cerveau et de se laisser séduire par un enchaînement pratique à vocation quasi-hypnotique.

La vie en slide

Car en réalité, le PowerPoint est surtout une façon de scénographier un raisonnement avec quelques formules, des listes de "points" plus ou moins cohérents et des assertions simplistes qui semblent être reliées avec logique, alors qu'elle ne sont que juxtaposées. Powerpoint c'est donc un peu " Apocalypse bureau", une nouvelle manière de s'empêcher de penser et surtout de limiter toute discussion. Franck Frommer nous rappelle qu'aux Etats Unis, un certain nombre de critiques ont vu le jour sur ce thème. Plus grave, ces critiques émanent notamment de l'Armée : car présenter un slide show sur une stratégie de guerre est une magnifique manière de penser faux... et de pousser les responsables à perdre leur "bon sens". Socrate avait déjà accusé les sophistes de confondre logique et intelligence. Le PowerPoint confond show animé et raisonnement... C'est grave, comme nous le montre Franck Frommer.

Pour une revalorisation de la pensée

Penser serait-il devenu un acte inutile, aujourd'hui, voire dangereux, dans un monde qui préfère instrumentaliser ses troupes plutôt que de les écouter? Voilà pourquoi plus que jamais, revaloriser les livres, la discussion, l'échange d'idées sont des actes essentiels pour préserver notre capacité d'analyse. Voilà pourquoi, à Viabooks, nous luttons à notre façon contre le rétrécissement de la pensée et défendons plus que jamais le droit à la belle et lente ascension de l'intelligence par la pratique des "humanités"...et le droit de résistance à l'épidémie PowerPoint.

Franck Frommer, La Pensée Powerpoint. Enquête sur ce logiciel qui rend stupide. La Découverte

afficher l'illustration sur la page d'accueil

Ailleurs sur le web

les derniers articles Livres

Publiez votre commentaire

Publicité