Publicité

La compétition fut rude et sans pitié, mais Eric Chevillard a finalement reçu le Prix Virilo 2011 pour son roman Dino Egger, publié aux éditions de Minuit. L'auteur tient un blog, L'autofictif, sur lequel il rédige quotidiennement quelques lignes entre poésie, journal intime et haïku absurde. Son blog va atteindre les 1400 post. Quant au désormais fameux Prix Trop Virilo, il est logiquement revenu à Eric Reinhardt pour Le système Victoria, après un combat « sanglant », terme des jurés, avec le Mathilda de Valéry Giscard d'Estaing.

>Accéder à la fiche d'Eric Chevillard

>Accéder à la fiche de Dino Egger

>Accéder à la fiche d'Eric Reinhardt

>Accéder à la fiche du Système Victoria

Ailleurs sur le web

les derniers articles Livres

Publiez votre commentaire

Publicité